A l'échelle mondiale, 1000 milliards de tasses de thé sont consommées chaque année. Le thé est même la deuxième boisson la plus bue dans le monde (après l'eau). Bien qu'il soit moins populaire en France que dans d'autre pays (les Français préfèrent le café et consomment 10 fois moins de thé que les britanniques - source Statista), le produit est apprécié puisque 2 Français sur 3 en boivent.
Alors lumière sur le thé pour commencer la journée en beauthé.

De la plante à la théière

Le thé est cultivé dans de nombreux pays, situés principalement en Asie, en Afrique et en Amérique latine. Les plus gros producteurs de thé sont d'abord la Chine, avec plus de 40% de la production mondiale, suivie de l'Inde, du Kenya, du Sri Lanka (source : FAOSTAT, 2018).

Le thé provient des feuilles d'un arbuste appelé le théier, dont la variété principale est le Camellia Sinensis. Une fois cueilli (à la main encore dans certains pays), le thé passe par plusieurs étapes :
1 - le flétrissage : le but est de ramollir la feuille en lui faisant perdre de l'eau. Les feuilles sont séchées soit à l'air libre, soit avec un courant d'air naturel ou généré par une soufflerie
2 - le roulage : les feuilles sont roulées leur permettant de casser les cellules qui réagiront mieux à l'oxydation
3 - l'oxydation : placées à l'air libre dans un endroit de préférence humide, les feuilles roulées se noircissent progressivement (comme une pomme croquée se noircit au contact de l'air)
4 - le séchage : grâce à la chaleur provenant du soleil ou bien d'air chaud artificiel, les feuilles sont séchées se qui provoque l'arrêt de l'oxydation
Et voilà ! Il ne reste plus qu'à infuser dans de l'eau chaude.
Vous le savez, il existe différents types de thés : thé noir, thé vert, thé blanc, thé au jasmin, thé aux fruits... alors quelles différences dans leur fabrication ?
Le thé vert connaît une étape d'oxydation très courte, tout comme le thé blanc qui d'ailleurs ne passe pas non plus par l'étape du roulage. Les thés parfumés et aromatisés sont obtenus en ajoutant d'autres éléments comme des fleurs séchées, des pelures de fruits ou des huiles essentielles.

feuilles de thé
Le thé, un produit apprécié !

Le thé est un produit plébiscité. Parmi les plus gros consommateurs de thé par habitant, on retrouve d'abord la Turquie puis l'Irlande et le Royaume-Uni (source : Statista). La consommation en France a quant à elle triplé ces 20 dernières années, bien que notre pays ne soit que 37e au classement des consommateurs de thé.

La consommation mondiale est plutôt en hausse, aidée par l'émergence d'une nouvelle clientèle, jeunes urbains surtout indiens et chinois, adeptes des thés spéciaux et désireux d'en savoir plus sur l'origine du thé et leur mode de production (source : FAO).
Quant aux raisons de boire du café, cela peut être par goût mais également pour les effets du thé : antioxydant grâce aux polyphénols permettant de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires et les cancers, excitant grâce à la théine. Cette théine permet des effets proches du café (logique puisqu'il a été découvert que la théine et la caféine sont en réalité la même molécule). A noter que le thé vert contient deux fois moins de théine que le thé noir, et que le thé contient moins de théine que le café.

Une filière aux forts enjeux sociaux et environnementaux

Le thé ne provient pas de nos régions. On pourrait donc penser que l'importation a un impact environnemental important du fait du transport. Néanmoins, cet impact est limité : en effet l'empreinte carbone du thé provient en majorité de l'énergie nécessaire à chauffer l'eau selon une étude !

La culture du thé pose en revanche quelques soucis, abîmant les sols du fait de la monoculture et prenant souvent la place de forêts. La culture est également grande consommatrice de produits chimiques. 60 millions de consommateurs révélait en 2017 que l'analyse de certains thés montrait jusqu'à 17 traces de pesticides différents... Les thés biologiques s'en sortent un peu mieux. Leur production est d'ailleurs en forte augmentation, tirée par une demande venant d'Europe, des Etats-Unis et du Japon.
Quant aux enjeux sociaux, ce sont les conditions de travail qui posent énormément de problèmes : malnutrition chez les travailleurs, salaires extrêmement faibles, travail infantile, transport de charges lourdes. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le rapport "A life without dignity - the price of your cup of tea".
Ohlala on n'aime pas trop finir nos articles comme ça... On aimerait tellement vous dire que les consciences montent sur ce sujet, que des associations se mobilisent, et que de nombreuses marques commencent à proposer des thés plus respectueux de la terre et des Hommes. Tout cela est en partie vrai. La double labellisation Agriculture Biologique et Commerce Equitable permet justement des garanties entre autres sur le respect de la terre et la juste rémunération des producteurs. Pour citer quelques marques de thé dans cette démarche, Ethiquable, ou encore Thés de la Pagode sont deux entreprises engagées sur le sujet à découvrir !

Pour aller plus loin

  • Les sachets de thé ont été inventés aux Etats-Unis en 1904, puis commercialisés à partir de 1908
  • La moitié du thé consommé en France est produite par des entreprises françaises, malgré la forte concurrente des internationaux tels que Lipton, Tetley ou Twinings. Parmi les entreprises françaises de thé qui fonctionnent particulièrement bien, on peut citer Mariage Frères ou encore Kusmi Tea (source)
  • L'émoji théière fera son apparition dans le courant de l'année comme l'a annoncé le consortium Unicode qui gère la sélection des nouveaux émojis chaque année. L'année 2020 verra également l'apparition entre autres des émojis "ours polaire" ou "fondue" (savoyarde). Sûrement l'info qui vous fera le plus briller auprès de vos collègues lors de la pause café (ou thé)
  • Si vous êtes plus café que thé, vous pouvez redécouvrir notre article sur le café

Vous êtes sensibles à votre alimentation et à l'environnement ?

Abonnez-vous pour recevoir ces articles toutes les deux semaines (c'est gratuit bien sûr)

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK