Revenir au site

Pouloulou te donne la patate !

Ah la pomme de terre ! La base de très nombreux plats adorés par les français (raclette, gratin dauphinois, tartiflette, frites, ...) ! Et pourtant… cela n'a pas toujours été le cas. Pouloulou te raconte l'histoire de cette tubercule, sa mise en terre, sa culture et surtout revient sur ces multiples formes et variétés! C'est parti pour entrer dans l'univers de la patate!

infographie pomme de terre

L'histoire de la pomme de terre

Les premières cultures de pomme de terre naissent, il y 8000 ans, sur les plateaux de la Cordillère des Andes (on les localise principalement près du Pérou actuel). Elles sont cultivées par les Incas. Vers 1570, les conquistadors espagnols découvrent cette nouvelle denrée et décident de lui faire traverser l'Atlantique. La pomme de terre fait son entrée en Espagne, puis en Italie, en France et enfin en Allemagne. Elle n'a d'abord pas beaucoup de succès en France, où elle est réservée aux cochons et aux animaux de la ferme en général! C'est au 18ème siècle que le destin de la pomme de terre prend un nouveau tournant. Antoine-Augustin Parmentier, un pharmacien, persuadé des vertus nutritives de la pomme de terre, la recommande pour lutter contre les famines qui ravagent le pays. Pour assurer la promotion de cet aliment, il a une idée originale : il plante des champs de pommes de terre autour de Paris et les fait garder le jour seulement par des soldats. Les français, alors convaincus de l'importance de cet aliment précieusement gardé le jour, viennent dérober les pommes de terre la nuit! A la fin du 19ème siècle, la pomme de terre est consommée à toutes les tables, des plus populaires aux plus bourgeoises. Elle connait l'apogée de sa production dans les années 1960.

Les variétés

Chaque pays producteur de pomme de terre établit une liste officielle des variétés nationales, la France en compte pas moins de 220!

Mais alors comment choisir ses pommes de terre pour cuisiner? Plusieurs distinctions pour nous aiguiller : premièrement le temps de culture. En fonction de la période de récolte, on trouve des pommes de terre nouvelles, de consommation ou de conversation.

  • Les pommes de terre nouvelles sont récoltées avant maturation complète. Le tubercule est encore petit et a la peau très fine.
  • Les pommes de terre de consommation sont récoltées environ 3 mois après la plantation, lorsque les feuilles de la plante commencent à jaunir.
  • Les pommes de terre de conservation sont récoltées 4 ou 5 mois après la plantation, lorsque les feuilles sèchent.

On peut également choisir sa pomme de terre en fonction de la consistance de sa chair :

  • Les pommes de terre à chair ferme sont de forme allongée, elles se cuisent à la vapeur, dans l'eau bouillante ou encore en robe des champs (papillote au four). Elles se mangent en salade, rissolées ou en raclette. Amandine, Ratte, Bernadette, Jeannette, Chérie sont des variétés à chair ferme.
  • Les pommes de terre à chair fondante se cuisent à l'eau ou au four. Elles s'écrasent facilement ce qui en font de parfaits ingrédients pour les soupes, gratins et purées. Aliénor, Samba, Marine et Rosabelle ont une chair fondante.
  • Les pommes de terre à chair farineuse ont une forme courte, il n'est pas recommandé de les cuire à l'eau. Elles sont idéales pour les pommes dauphines ou les frites. Parmi elles, on trouve Monalisa, Bintje, Melody ou encore Bleue d'artois.

Justine Flachs

Pour aller plus loin

  • Jadis, dans nos campagnes, la pomme de terre était considérée comme un véritable porte-bonheur! Il se disait qu'avoir une pomme de terre crue dans sa poche protégeait des rhumatismes, des maux de rein et mettait à l'abris des mauvaises rencontres!

  • Lors de la réalisation de l'épisode de Star Wars "L'empire Contre-Attaque", les maquettistes de la société d'effets spéciaux ont ajouté des pommes de terre pour figurer des astéroïdes !

Vous êtes sensibles à votre alimentation et à l'environnement ?

Abonnez-vous pour recevoir ces articles toutes les deux semaines (c'est gratuit bien sûr)

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK