Revenir au site

Les faux-amis en cuisine

Vu que nous sommes de plus en plus nombreux en cuisine, voici un petit guide pour se retrouver parmi les nombreux faux-amis en cuisine. Mais que sont les faux-amis en cuisine ? Ce sont des ingrédients qui se ressemblent de par leur nom ou leur aspect mais qui ne sont pas nécessairement substituables.

Chataîgne vs. Marron

« Chaud les marrons ! » Cette phrase on la connaît tous et pourtant on pourrait la transformer en message d’avertissement. Le duo marron-châtaigne est malheureusement le deuxième type de confusion de plantes le plus fréquent rapporté par les centres antipoison. « Chaud les marrons ! » Cette phrase on la connaît tous et pourtant on pourrait la transformer en message d’avertissement. Le duo marron-châtaigne est malheureusement le deuxième type de confusion de plantes le plus fréquent rapporté par les centres antipoison.

Crème aux marrons, marrons glacés, dinde aux marrons. La langue française peut être parfois très paradoxale. A l’origine c’est la châtaigne que nous consommons dans ses spécialités culinaires et non pas le marron des Indes qui est toxique. Or, dans le langage courant, nous employons le terme « marron » pour désigner une certaine variété de châtaigne.

Parmigiano Reggiano vs. Grana Padano

A première vue ce sont deux fromages italiens très similaires : ils bénéficient tous d’une AOP, sont des fromages à pâte pressée cuite et sont produits au nord de l’Italie. La distinction principale réside dans une plus forte exigence au niveau du cahier des charges du Parmigiano Reggiano. Effectivement, sa zone géographique est bien plus restreinte, les vaches doivent être nourries de fourrage frais et de foin, seules 4 races de vaches sont autorisées, aucun additif n’est toléré et sa durée d’affinage minimum est plus longue (12 mois contre 9). Toutes ces différences se traduisent par une distinction au niveau du goût et du prix.

Farine de maïs, Fécule de maïs vs. Semoule de maïs

La différence entre la farine de maïs et la semoule de maïs est très fine : la farine est moulue plus finement que la semoule ce qui lui donne une apparence de poudre alors que la semoule ressemble plus à une farine granuleuse. Contrairement à la fécule de maïs, la farine et la semoule de maïs ont été moulus à partir de la totalité de la graine alors que la fécule ne contient que l’amidon ce qui lui donne une poudre encore plus fine. En revanche, l’utilisation de ces trois produits est bien différente. La farine de maïs est utilisée pour faire des pains, des tortillas, des gâteaux alors que la semoule de maïs sert plutôt à faire de la polenta et du couscous par exemple. Quant à la fécule de maïs, elle sert principalement comme agent épaississant pour les sauces et les desserts.

Mozzarella vs. Burrata

Que ce soit sur une pizza, dans une salade ou même simplement avec un filet d’huile d’olive, on les adore ! Même si nous supposons que vous connaissez la différence entre une Mozarella et une Mozarella di Bufala Campana, nous allons rapidement la synthétiser. Contrairement à son équivalent « industrialisable, » la Mozarella di Bufala Campana bénéficie d’une AOP, est produite à partir de lait de bufflonne dans la région Campanie et suit une méthode de production et de transformation traditionnelle. Le résultat ? Un fromage de qualité avec un goût plus prononcé et une texture plus crémeuse.

Beurre vs. Babeurre

Tout le monde connaît le beurre mais vous avez peut-être déjà vu le terme babeurre dans vos recettes. Autrement appelé « buttermilk » en anglais, il est fréquemment utilisé dans la cuisine anglo-saxonne. Ne vous faites par avoir, contrairement au beurre noisette et au beurre clarifié qui se font à partir de beurre, le babeurre est un coproduit de la fabrication du beurre. Pour fabriquer du beurre, il faut chauffer le lait pour ensuite l’écrémer. C’est à partir du barattage de cette crème qu’on dissociera le beurre du babeurre. Ce dernier a un goût un peu aigre et peut être remplacé par du lait fermenté maison (du lait et une cuillère à soupe de vinaigre blanc ou de jus de citron, rien de plus !).
 

Marion Labrevois

Pour aller (encore) plus loin

 Nous partageons avec vous des anecdotes amusantes. Nous parions que vous allez épater vos collègues et amis ! 

  •  A quand date le premier fromage AOP ?  Cela remonte à 1925 et c'est le Roquefort ! Sur les 180 fromages AOP, la France en détient 25% !
  • A l'origine, la fameuse burrata est le fruit du hasard et d'une volonté à ne pas gaspiller des restes de mozzarella. 
  • Nous sommes le pays le plus consommateur de beurre au monde (8 kg par personne et par an).
  • La France est le premier producteur européen de maïs à popcorn !
Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK