Return to site

Transparence 100% sur le jus d'orange 100%

Quoi de mieux que de commencer la journée avec un bon verre de jus d'orange ?" Il est en effet répandu que le jus d'orange est un produit sain, particulièrement bon pour sa vitamine C. Le jus d'orange est apprécié : chaque Français consomme en moyenne 10 litres de jus d'orange par an (27 litres pour les jus de fruits tous confondus), faisant de ce produit le jus de fruits le plus plébiscité. En réalité, malgré tout ce qu'on peut entendre, le jus d'orange n'est pas un produit si excellent pour la santé...

Lumière (orange) sur ce produit pas 100% transparent.

Le jus d'orange, que des oranges ?

100% pur jus, à base de concentré, boisson à l'orange... les choix sur les jus d'oranges ne manquent pas, au risque de perdre un peu le consommateur.
Il existe en effet plusieurs types de jus d'orange :
- le "pur jus d'orange" ne contient que de l'orange. Il n'y a là aucun ajout, qu'il s'agisse de conservateur ou de sucre ajouté. Notons toutefois que les industriels ont tout à fait la possibilité de dissocier les parties de l'orange (pulpe, jus, vitamines, arômes naturels), pour les réassembler par la suite. 100% jus d'orange n'est donc pas toujours égal à 100% naturel.
- le jus à base de concentré est fait à partir de jus d'orange qui a préalablement été réduit. Les fabricants y ajoutent de l'eau, et souvent des vitamines et des arômes.
- le nectar est élaboré avec une purée de fruits et de jus concentré. On y ajoute du sucre, de l'eau, des arômes et des acidifiants.

Pour ce qui est du jus d'orange bio, la différence réside dans l'origine des fruits qui se doivent alors d'être bio. Cela ne signifie pas pour autant qu'il n'y a pas de sucre ou que le produit n'est pas réalisé à base de concentré.

Afin de limiter sa consommation de sucre, il vaut alors mieux privilégier les jus 100% fruits. Néanmoins, tout jus d'orange contient du sucre, naturellement présent dans le fruit. Et les taux de sucres ne sont pas si loin des sodas (9g de sucre pour 100g de jus d'orange pur jus contre 11g pour la même quantité soda. -source Ciqual). On privilégiera alors une consommation modérée, qu'il s'agisse de pur jus d'orange, ou de nectar. Et malheureusement, si vous vouliez compter le verre de jus d'orange comme l'un de vos 5 fruits et légumes de la journée, c'est râpé : le site mangerbouger.fr le considère comme un faux-ami car il est sucré et pauvre en fibre...

Et les vitamines alors ?

L'orange contient naturellement des vitamines avec un taux pouvant atteindre 80mg de vitamine C par jour ce qui équivaut à la dose journalière recommandée. Toutes ces vitamines néanmoins ne se retrouvent pas automatiquement dans les jus. Alors pourquoi ?

Pour les conserver, les jus sont pasteurisés. Ils ont donc été chauffés à une température élevée, qui permet certes de garder ces produits plusieurs mois voire plusieurs années, mais a pour inconvénient de réduire la teneur en vitamine C du produit.
Dans un supermarché, il y a deux voire trois endroits où l'on peut trouver du jus d'orange qui correspondent à des modes de conservation différents et qui ont un impact sur la teneur en vitamine C du jus :
- au rayon boisson où le jus d'orange est conservé à température ambiante. Là, tous les jus ont été pasteurisés. Les vitamines sont donc plus faibles que celles des oranges entières, sauf dans les produits où de la vitamine a été ajoutée. Attention tout de même dans ce cas : la vitamine synthétique n'a pas les mêmes propriétés que celle naturelle.
- au rayon frais. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les jus d'orange au rayon frais ne sont pas du tout ceux au rayon boissons qu'on aurait simplement mis au réfrigérateur. Ceux-ci ont en effet connu une méthode un peu différente pour leur conservation et ont été "flash pasteurisé". La pasteurisation a donc été plus rapide, conservant un peu plus de vitamines.
- parfois à l'entrée du magasin où se trouve une machine qui presse les oranges à la demande permettant de récupérer du jus fraîchement pressé sous ses yeux. C'est bien entendu dans ces produits que l'on trouve la plus grande concentration de vitamine. Il est recommandé de boire ces jus dans les 48h pour les conserver. Et pour garder toute la vitamine C, il vaut mieux boire le jus dans les 30mn !
On ne saurait que vous recommander de presser vous-mêmes vos fruits ou d'opter pour le jus le plus naturel possible. Cependant, presser ses fruits soi-même requiert du temps, et les solutions les plus saines ne sont dans le cas du jus d'orange pas les plus économiques. Comptez 4€/litre pour du jus d'orange que vous pressez en magasin, entre 2 et 3€/litre pour du jus flash pasteurisé en rayon frais, moins de 2€/litre pour du nectar.

Une industrie plus ou moins juteuse

Les industriels nous mentent-ils ? Pas totalement, n'oublions pas que les réglementations sur les produits alimentaires sont strictes. Par exemple, tous les fruits utilisés se doivent d'être sains, mûrs et non fermentés. Les étiquettes et le marketing sont juste parfois un peu trompeurs, il vaut alors mieux être informé en amont et savoir lire entre les lignes.

Pour ce qui est de l'origine des produits, les oranges utilisées proviennent à 90% du Brésil et de Floride. Pour le local et l'impact environnemental limité, on repassera.
Dans l'immense majorité des cas, les fruits sont pressés sur place. Parfois, l'eau du jus est évaporée ce qui permet d'obtenir un concentré (utilisé donc dans les jus à base de concentré). Ce procédé d'évaporation a une justification purement économique : il permet d'économiser sur les coûts de stockage et de transport. La mise en bouteille se fait plus tard.

Le saviez-vous ? Il existe un cours du jus d'orange concentré sur la bourse de Chicago ! La bourse de commerce de Chicago détermine en effet les cours des matières premières dans le monde, dont le jus d'orange exclusivement concentré. Depuis un an, le cours a chuté de 10%, après de nombreuses années de hausses. A vrai dire, cette chute n'a pas encore eu d'effet sur le prix de la bouteille de jus d'orange pour plusieurs raisons : le cours des matières premières n'a pas toujours un effet immédiat sur le produit final, et les industriels ont besoin de compenser la baisse actuelle de la consommation de jus d'orange - qui a lieu notamment au profit des smoothies par exemple.

 

Mais au fait, il existe plein d'autres jus que le jus d'orange, produits en France dans nos régions. Nous vous invitons donc à goûter le jus de pomme de Bretagne, de Normandie ou du Val-de-Loire, le jus de raisin du Languedoc, ou encore le jus de clémentine de Corse. Les activités liées au jus de fruits participent en France à 4100 emplois directs et 25 000 emplois indirects (source : unijus.org).
Wahou, on l'a cherchée cette note positive pour ne pas avoir l'impression de ne dépeindre qu'un tableau sombre ! En décidant d'écrire cette article, nous ne soupçonnions pas que nous arriverions à de tels constats. Il ne s'agit pas de vous dire d'arrêter de boire du jus d'orange, mais de mettre en avant la consommation responsable, ce qui est bon pour votre santé et pour l'environnement. Vous pouvez désormais faire vos choix en connaissant le produit, ses travers et ses bienfaits !

Pour aller plus loin
Nous vous partageons des anecdotes amusantes. Nous parions que vous allez épater vos collègues et amis !

  • vous avez déjà constaté les différences de goûts entre les jus d'orange ? Dans le cas des jus (ne comprenant aucun ajout), la différence n'est due qu'au goût des fruits. Ainsi, les jus premium sont souvent plus appréciés que ceux des marques premier prix qui prennent les fruits les moins chers et un peu moins bons au goût.
  • en France, on peut trouver des oranges notamment en Corse et dans la région PACA. Pour pousser, les oranges ont besoin de lumière, et surtout d'être à l'abri du gel. C'est pourquoi les rois de France qui voulaient faire pousser des oranges avaient fait construire des orangeries. 
  • Orange, la ville du Vaucluse, ne doit son nom ni à la couleur orange, ni au fruit, mais à son nom latin Arausio (avec une racine pré-indo-européenne "ar-" signifiant hauteur). Voilà, c'était important de le dire. Pour y planifier vos vacances cet été c'est ici.

Vous êtes sensibles à votre alimentation et à l'environnement ?

Abonnez-vous à notre newsletter Salut C'est Poule

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK