Revenir au site

Ginseng, vitamine D, magnésium...
Les compléments alimentaires et plantes adaptogènes

C’est la rentrée, l’automne, le retour du froid et parfois du stress, alors tout d’un coup l’on pense à rester en forme, à se prémunir contre les rhumes et rapidement cela nous amène aux… complétements alimentaires ! Cette semaine, on a rencontré Léa qui travaille dans ce milieu et qui nous a aidé à comprendre un peu mieux qui ils sont, à quoi ils servent, comment ils se consomment.

Les compléments alimentaires : définition, composition et consommation

Le parlement européen (décret n°2006-352 du 20 mars 2006) décrit les compléments alimentaires comme « les denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d'autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés… ». Attention, qu’une chose soit bien claire dès le départ : ce ne sont en aucun cas des médicaments ! Ils ont le statut de denrées alimentaires spécifiques et peuvent donc être commercialisés hors pharmacie. Là où les médicaments préviennent et guérissent une maladie, les compléments alimentaires servent au confort et au maintient d’un état de santé normal.

Le complément alimentaire est une source concentrée, vendue de façon isolée et prenant de nombreuses formes : gélules, pastilles, comprimés, pilules, sachets de poudre ou encore en préparations liquides (ampoules, flacons munis de compte-gouttes).

Ils sont composés de plantes, de nutriments (vitamines et minéraux), d'ingrédient traditionnels (comme la gelée royale) et sont encadrés au niveau européen. Les vitamines et minéraux autorisés dans la fabrication des compléments alimentaires sont par exemple : vitamines B12, C, D et les minéraux comme le calcium, le cuivre, le fer, le magnésium et le zinc.

Différentes vertus sont associées aux divers compléments que l’on peut trouver sur le marché. Ils sont vendus comme autant d'alternatives naturelles pour lutter contre le stress, la fatigue, l’anxiété, la nervosité, les troubles du sommeil, les troubles digestifs, les gênes urinaires, les problèmes de poids, les problèmes de peau, capillaires ou d’ongles... Pour le stress, on vous conseillera le magnésium et la vitamine B, pour la peau ce sont les vitamines A et C qui s’imposent, pour les sportifs la spiruline, etc...

En France, le marché des compléments alimentaires est en pleine croissance, notamment depuis le début de la crise sanitaire. En 2019, près de la moitié des Français déclaraient avoir consommé des compléments alimentaires au cours des 12 derniers mois. Près ¼ (24%) disent en consommer plus d’une fois par an. Les Français les achètent majoritairement en pharmacie mais la vente sur internet se développe, passant de 1% à 11% entre 2015 et 2021.

A noter qu’ils ne sont pas une nécessité, en effet une alimentation variée et équilibrée semblerait suffire. A date, la seule carence identifiée en France est celle en vitamine D. Par ailleurs, un régime végétalien peut nécessiter des apports complémentaires en vitamine B12.

Enfin, la consommation de compléments alimentaires doit s’accompagner d’une certaine vigilance. Il est recommandé de :

  • Ne pas les substituer à une alimentation équilibrée et variée
  • L'auto médication est fortement déconseillée

Les compléments alimentaires à base de plantes adaptogènes

Connues pour leurs vertus anti-stress, les plantes adaptogènes ont 3 caractéristiques :

  1. Elles ont une action généralisée sur l’organisme et l’aide à s’adapter à tous types de stress
  2. Elles possèdent un effet normalisant, c’est-à-dire régulateur et équilibrant. En effet, leur action est stable et durable
  3. Elles ne sont pas toxiques

Parmi les plantes adaptogènes bien connues, on compte :

  • Les baies de goji : orginaires du Nord-ouest de la Chine, elles ont des priorités antioxydantes et leurs vitamines permettent de renforcer les défenses immunitaires
  • Le basilic sacré : il possède des priorités calmantes et purifiantes
  • Le ginseng : on le trouve en Chine, en Corée ou au Japon, il est connu pour son effet tonifiant

Pour aller plus loin :

  • Le ginseng signifie « racine de longue vie » et est utilisé en Asie depuis des millénaires. Il faut 6 à 7 ans de croissance à cette plante pour être exploitée au mieux.
  • Il n’existe qu’un unique producteur de ginseng en France et il se trouve dans le sud-ouest de la France, ce sont les Jardins d’Occitanie.
  • Au 20ème siècle, on donnait une cuillère d’huile de foie de morue comme complément alimentaire aux enfants pour les problèmes de rachitisme et de croissance osseuse

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK