Revenir au site

🌟 Chiffres et anecdotes pour briller au repas de Noël 🌟

Ça y est, nous y sommes ! Cela fait des semaines que certains l’attendent  et le jour J est enfin arrivé ! Cette année nous pouvons enfin vivre un réveillon à peu près “normal” sans devoir faire de chifoumi pour savoir qui seront les 5 heureux élus avec qui nous partagerons ce moment si joyeux et convivial. Blague à part, voici quelques chiffres, anecdotes et devinettes à partager (sans modération) avec vos amis et votre famille. Enjoy :) 

 

🌟Les chiffres à connaître pour épater la tablée 🌟

La décoration

1858 : date de fabrication des premières boules de Noël. 

Initialement ce sont des pommes qui avaient leur place dans les sapins mais suite à une terrible sécheresse, un artisan verrier de Moselle se lança dans la fabrication de boules de noël afin d’éviter que les sapins ne se retrouvent dénudés en période de fêtes (Futura Science, 2019).

1880 : date d’invention des guirlandes de Noël par Thomas Edison (It’s Okay to be Smart, 2014)

6,7 millions : c’est le nombre de sapins naturels vendus en France, dont 80% ont été recyclés et transformés majoritairement en broyat ou paillage. A titre de comparaison, les sapins artificiels représentent 10,6% des ventes de sapins. (FranceAgriMer, 2020)

 

Le repas 

1870 : date d’invention de la bûche de Noël (L’Express, 2013)

30 tonnes de chocolat ont été vendues sur la période de Noël, soit environ 10% des ventes de l’année (Syndicat du Chocolat, 2020)

3 000 c’est le nombre de calories que nous nous apprêtons à ingérer lors du repas de Noël (France Bleu, 2019). N’hésitez pas à jeter un œil sur le lien qui donne plusieurs idées pour brûler la totalité de ces calories comme tondre 18 pelouses, sauter 27 000 fois à la corde ou danser sur 110 chansons ! 😅

 

Les cadeaux 

1,25 million de lettres adressées au Père-Noël en France (Midi Libre, 2021)

100 millions de colis estimés par La Poste pour la période de Noël (novembre et décembre) (Europe1, 2020). A savoir, en 2020, le nombre total de colis distribués et exportés en France s'élevait à 1,5 milliards (Arcep, 2021)

3 367 km/s : c’est la vitesse à laquelle le traîneau du père Noël devrait aller pour distribuer tous les cadeaux aux enfants dans le monde, soit 10 fois plus rapide que le Parker Solar Probe (le vaisseau spatial le plus rapide au monde). (It’s Okay to be Smart, 2014)

Tous les chiffres ci-dessus font référence au périmètre géographique de la France et à l’année 2020.

 

🌟 Superstitions et croyances à travers le monde 🌟

La bûche de Noël

Pour se protéger contre le mauvais sort, il était coutume depuis l’Antiquité de brûler des bûches aspergées de vin. Or, le nombre de cheminées diminuant progressivement dans les foyers, la bûche en bois fût remplacée par une bûche en gâteau.

Le balai

En Norvège, lors des fêtes de Noël, les habitants cachent leur balai afin d’éviter que les sorcières leur prennent et s’envolent avec. 

Le repas pour les défunts

Au Portugal, la tradition voudrait qu’on laisse la table dressée afin que les absents de la famille puissent se restaurer s’ils le veulent. 

 

🌟 Des devinettes pour finir en beauté 🌟

Dans quel pays mange-t-on de la viande blanche au chocolat pour Noël?

Au Mexique. Culturellement nous associons le chocolat aux saveurs sucrées, mais au Mexique, il existe  un plat de grande renommée: le Mole Poblano. C’est une sauce épicée à base de cacao qui recouvre du poulet ou de la dinde accompagné de riz. ( Pour l’anecdote, c’est un équilibre difficile à obtenir,  je m’y suis déjà aventuré et c’était immangeable 😅). 

Quel est le repas de Noël pour les chrétiens japonais ? 

Du poulet frit de KFC. Incroyable mais vrai ! La communauté chrétienne représentant seulement 1 à 2% de la population, Noël n’est pas une fête très plébiscitée au Japon. Ainsi, suite à un coup de communication très réussi, 3,6 millions de japonais y dînent chaque année pour Noël (BBC, 2016). 

Dans quel pays fête-t-on la nuit des radis pendant la période de Noël ?

Au Mexique, encore une fois ! Le 23 décembre a lieu une compétition à Oaxaca qui consiste à sculpter des radis spécialement cultivés pour l’occasion. Mais pourquoi ? A la base, Oaxaca est connu pour ses sculptures en bois. Ainsi, pour attirer du monde au marché de Noël, des agriculteurs se sont lancé dans la sculpture de radis. Le succès fût tel qu’en 1897 ils choisissent d’officialiser ce concours (Oaxaca mio).

Marion Labrevois 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK